Le peuple surui a demandé de l'aide à Google pour lutter contre la déforestation illégale en Amazonie. A partir de juillet, l'entreprise californienne devrait fournir à cette tribu brésilienne des photos satellitaires à haute définition de la région, relate le quotidien barcelonais La Vanguardia. Elles permettront de surveiller l'activité des exploitants de bois et de minerai, susceptibles de pénétrer sur les 250.000 hectares de la réserve protégée des Indiens. Afin d'avoir accès à ces images, Almir Narayamoga Surui, le chef de la communauté, demande que l'on mette à la disposition des 1.200 membres de la tribu un accès Internet par satellite. Cette initiative permettra également de sensibiliser les 200 millions d'utilisateurs réguliers de Google Earth – le logiciel gratuit qui offre une visualisation satellite de la toute la planète. D'après les organisations écologistes, entre 60 et 80 % de l'exploitation forestière en Amazonie se ferait illégalement

Paru dans Courrier international du 28 juin 2007

Retour à l'accueil