Le président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva a reçu lundi à Brasilia, les membres de la commission d'inspection de la Fifa qui procède actuellement à une tournée d'évaluation des sites et infrastructures du Brésil, seul candidat au Mondial-2014. 
Selon Ricardo Teixeira, le président de la Confédération brésilienne de football (CBF), le chef de l'Etat a réservé un "accueil chaleureux aux mandataires de la Fifa (Fédération internationale de football) et réaffirmé le soutien total que le gouvernement fédéral apportait à la candidature du Brésil à la Coupe du monde (2014)". La réunion, qui s'est tenue au Palais de Planalto siège du gouvernement, en présence de Lula et Teixeira mais aussi de José Arruda, le gouverneur de Brasilia, a duré près d'une heure, pendant laquelle les cinq membres d'une commission dirigée par Hugo Salcedo ont abordé les conditions dans lesquelles le Brésil peut organiser le Mondial.
La commission a ensuite visité le stade Mané Garrincha de Brasilia en présence des responsables du projet d'agrandissement de cette enceinte, afin d'en faire passer la capacité de 42.000 à 76.000 places assises. Prochains sites que visiteront les membres de la commission d'inspection de la Fifa, après Rio et Brasilia: Belo Horizonte, capitale de l'Etat du Minas Gerais, Sao Paulo et Porto Alegre au sud du pays. La Fifa annoncera ensuite le 30 octobre si elle confie le Mondial 2014 au Brésil, seul pays candidat. Dans ce cas, elle dévoilera les douze villes hôtes des matches. Le Brésil, cinq fois vainqueur de l'épreuve (record), n'a organisé qu'un Mondial, en 1950. (afp)

Retour à l'accueil