Le gouvernement fédéral brésilien a affirmé mecredi avoir accompli le premier objectif fixé dans la Déclaration du millénaire de l'ONU, qui prévoit de faire passer la proportion de la population vivante dans l'extrême pauvreté de 8,8% à 4,2%.
Il y a 7,5 millions de personnes au Brésil encore en proie à l'extrême pauvreté, représentant 4,2% de la population du pays, indique le rapport du gouvernement.
Le rapport s'inscrit dans le cadre de la Déclaration du millénaire de l'ONU, qui se sont engagés de réduire de moitié l'extrême pauvreté avant 2015.
D'après le rapport, le Brésil a réalisé le premier objectif de cette déclaration, qui consiste à abaisser de 50% la proportion de la population vivant avec moins d'un dollar le jour.
Pourtant, le Brésil n'a pas pu atteindre les objectifs fixés sur le plan de la mortalité infantile et de la mortalité maternelle, selon le document.

Retour à l'accueil