L'aedes aegypti était jusqu'ici connu comme étant le vecteur officiel de la dengue. Des chercheurs du Ceará lui ont récemment découvert un concurrent : l'Aedes albopictus, un moustique vivant normalement dans les forêts, a en effet été identifié sur le territoire urbain de Fortaleza, et dans certaines habitations. Il était contaminé par le virus. (O Liberal)

Les autorités brésiliennes ont reconnu publiquement que la dengue était considérée comme une véritable épidémie sur l'ensemble du territoire du pays. Le nombre de cas ayant augmenté de 50% en moyenne entre 2006 et 2007. Les états du Sud, jusqu'ici les moins touchés, connaissent une explosion de ces cas, près de 9 fois plus nombreux. Le Centre-Ouest ayant vu doubler un taux d'incidence de la population déjà très élevé (777,4 cas pour 100.000 habitants). (Agência Brasil) 

Retour à l'accueil