Il y a un siècle, 165 familles japonaises ont foulé le sol brésilien pour la première fois, rappelle le quotidien Folha de São Paulo. Aujourd'hui, cette première vague d'immigration est à l'origine de la plus grande communauté japonaise du monde en dehors du Japon, regroupant 1,5 million de personnes. En quête de travail, les 165 familles sont arrivées le 18 juin 1908 au port de Santos, près de São Paulo. Aujourd'hui, le quartier Liberdade, à São Paulo, est le reflet de l'héritage laissé par les pionniers japonais au Brésil. Leurs descendants ont conservé la culture et les traditions japonaises, en la partageant avec les Brésiliens. Le prince Naruhito, héritier du trône japonais, s'est rendu au Brésil pour commémorer le centenaire de l'arrivée des premiers immigrants japonais.

Retour à l'accueil