RIO DE JANEIRO, 23 oct 2006 (AFP) - Le procès d'un tueur en série ayant avoué avoir tué et émasculé 42 enfants et adolescents dans les Etats du Maranhao et du Para (nord du Brésil) de 1989 à 2003 s'est ouvert lundi au tribunal de Sao José de Ribamar, à 30 km de Sao Luiz do Maranhao, la capitale de l'Etat, a-t-on appris de source judiciaire.

"Francisco das Chagas Rodrigues de Brito est considéré comme le plus grand tueur en série du Brésil. Il a avoué avoir tué et émasculé 30 mineurs dans l'Etat du Maranhao et 12 dans l'Etat voisin du Para", a déclaré à l'AFP Felix Alberto, attaché de presse du tribunal de justice du Maranhao.

"Le juge Marcio Brandao a ouvert la séance à 9H40 locales (12H40 GMT) et le procès devrait durer de deux à trois jours. Il a commencé par le tirage au sort des sept jurés, puis le juge a commencé à entendre l'accusé. Une centaine de parents des victimes y assistent", a-t-il ajouté.

Rodrigues de Brito, un mécanicien de 41 ans, est jugé pour le meurtre d'un adolescent de 15 ans, Jonathan Silva Vieira, à coups de pierres pour des motifs sexuels, le dernier qu'il ait commis le 6 décembre 2003. Il avait été arrêté peu de temps après mais, à l'époque, il n'était pas passé aux aveux.

Le squelette de la victime a été retrouvé en janvier 2004 enterré près de la maison de Rodrigues de Brito, qui a fini par avouer ce meurtre ainsi que tous les autres, que la police traitait comme des cas isolés jusque là.

Le ministère public a indiqué qu'il existait suffisamment de preuves pour demander la condamnation de l'accusé. Rodrigues de Brito est passible de 12 à 30 ans de réclusion mais pourrait bénéficier de circonstances atténuantes si le juge considère qu'il souffre de maladie mentale.

Retour à l'accueil