Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Brésil Ceara Fortaleza

9 articles avec racisme

Au Brésil les noirs gagnaient en 2006 presque 50% des salaires des blancs

Selon une étude sur les inégalités de genre et de race au Brésil publiée en septembre La moyenne des revenus de la population noire au Brésil était inférieure de près de 50% à la moyenne des salaires de la population blanche - Soit, 502 réals brésiliens contre 986,5 – selon les données 2006 recueillies par l’Institut d’Enquête Économique Appliquée (Instituto de Pesquisa Econômica Aplicada (Ipea). Les informations ont été rendues publiques mardi 9 septembre dans la troisième édition de l’étude Retrato das Desigualdades de Gênero e Raça (Portrait des inégalités de Genre et de Race). Selon l’organisme,...

Au Brésil, les Noirs travaillent plus et gagnent moins que les Blancs

Au Brésil, les Noirs travaillent en moyenne plus longtemps que les Blancs, mais pour un revenu largement inférieur, selon une étude publiée mardi par l'Institut de recherches économiques appliquées (Ipea). Près de 35% des hommes noirs âgés de plus de 60 ans continueraient de travailler, contre moins de 30% pour la population blanche, selon cette enquête, qui se base sur le dernier recensement effectué en 2006. Cela démontre, selon l'étude de l'Ipea, que «les Noirs travaillent plus longtemps (que les Blancs) tout au long de leur vie». Les revenus trahissent une disparité encore plus flagrante puisque...

Métissage et racisme cordial à Salvador de Bahia

Clément Bosson, Amaury Hénin et Martin Sañudo

Rejoindre Salvador depuis Rio revient à remonter quelques siècles en arrière dans l'histoire brésilienne. Là où Rio est devenu dès 1763 la capitale du Brésil novateur puis indépendant, Salvador a sans doute conservé son parfum d'ancienne capitale de colonie esclavagiste en déclin. Cette semaine, notre équipe s'est intéressée à la question des inégalités sous l'angle de la discrimination raciale – et il faut bien admettre que le sujet délie toutes les langues à Salvador. Pour Joaquim, jeune retraité rencontré à la terrasse d'un café de la Cidade Baixa (centre économique de Salvador), "jamais les...

Femme + noire = double discrimination

Curumirim

Les discriminations au Brésil frappent en priorité les femmes noires et métisses qui occupent les emplois les plus précaires aux salaires les plus bas, selon les conclusions de trois études rendues publiques jeudi 17 novembre. Selon l’Institut de recherche économique appliquée (IPEA, public), le salaire mensuel des afro-brésiliennes est de 279 reals (126 dollars), soit la moitié de celui des afro-brésiliens (428 reals) ou des femmes blanches (554 reals) et un tiers de celui des hommes blancs (931 reals). Le taux de chômage chez les Noirs et les Métis est le double de celui enregistré chez les Blancs...

Contre le racisme, la violence d'État, l'exclusion et la négation des droits

Curumirim

Contre le racisme, la violence État, l’exclusion et la négation des droits, nous défendons la légitimité des protestations des populations marginalisées en France et au Brésil Depuis la fin du mois d’octobre, nous avons accompagné les manifestations de protestation de la jeunesse des banlieues de plusieurs villes françaises. Ce sont, pour la plupart, des Français pauvres, des descendants d’immigrés ou des immigrés qui souffrent quotidiennement de la discrimination ethnique, culturelle et sociale, de la violence policière arbitraire, du chômage et de l’indifférence gouvernementale. Toute la presse...

Le racisme au Brésil : jusqu'où ? (1)

Autres Brésils

2004 - Journée des Enfants. J’ai dû aller travailler et laisser à sa grand-mère, ma fille Luana, deux ans. De retour à 15 heures pour aller la chercher, mon mari nous attendait dans la voiture. Je dis au revoir à ma belle-mère et nous nous dirigeons vers l’ascenseur. Arrive une jeune femme avec ses enfants, une petite fille de plus ou moins six ou sept ans et un petit garçon ayant l’air d’en avoir huit. Nous entrons tous dans l’ascenseur. La dame engage la conversation et me demande si Luana vit ici, chez ma belle-mère (une copropriété classe moyenne élevée) ; je réponds que non, qu’elle n’habite...

Le racisme au Brésil : jusqu'où ? (2)

Autres Brésils

L’une des plus complètes études sur le racisme au Brésil, ou l’une de celles qui a le plus nourri de controverses et d’indignation, tant du côté des élites blanches que du mouvement noir, est un reportage sur le racisme réalisé il y a neuf ans par la Folha de São Paulo et l’Institut de Sondages Datafolha, et publié dans l’ouvrage Racismo Cordial ([Un racisme cordial] - Cleusa Turra, Editora Ática. 1998, p. 208). L’un des résultats les plus surprenants est que, même s’il n’y a que 10% des individus qui assument le fait d’être racistes, 87% des personnes interrogées laissent percer une forme ou une...

Le racisme au Brésil : jusqu'où ? (3)

Autres Brésils

Action Actuellement, l’un des fers de lance contre le racisme au Brésil, est la revendication de réparation de la situation raciale, devenue la grande marque du Mouvement Noir, réparation passant par des politiques publiques de discrimination positive, qui outre le fait de chatouiller les bureaucrates et les élites habitués à la tranquillité que leur offrait le concept de démocratie raciale, participe au débat sur l’un des problèmes sociaux majeurs de ce Brésil qui est le nôtre, à savoir la discrimination raciale. La discrimination positive a d’abord été mise en place par le gouvernement des Etats-Unis,...

Le racisme au Brésil : jusqu'où ? (4)

Autres Brésils

Les quotas avec les requisits raciaux, appliqués dans certaines universités et certains secteurs de la société, regardent la discrimination en face ; même s’ils ne sont pas appliqués de façon très étendue, ils prennent de l’expansion, notamment dans le Sud-Est du pays. Un programme de politiques publiques a vu le jour, qui donne aux Noirs davantage leur chance d’entrer dans la carrière diplomatique. Le programme de discrimination positive de l’Institut Rio Branco, créé en 2002, est le fruit d’un accord entre les Ministères de la Science et de la Technologie, de la Culture, de l’Education, du Travail,...